Les masques

Les Balinais

Fer de lance du patrimoine d’Hyperbulle, les balinais constitue une richesse à la fois culturelle et pédagogique extraordinaire !

38 personnages, de « Penasar » à La Coquette, en passant par Mr Monkey et Mr Orange, sont venus en France directement de Bali vous faire tourner en bourrique !

Les masques sont réalisés par de véritables artisans balinais, en bois, sculptés et peints par les plus grands maîtres de l’île.

La pédagogie, inspirée du formateur et maître en la matière Serge Poncelet (comédien du Théâtre du Soleil – Ariane Mnouchkine, directeur artistique du Théâtre Yunque), nous emmènera au sein d’un univers non verbal, loufoque, burlesque, poétique, et d’une densité insoupçonnée, dont l’improvisation et la spontanéité sont les maîtres-mots.

Les ateliers et stages de masques balinais s’accompagnent systématiquement d’un aspect costumes et habillages (faux ventres, formes en ballons de baudruche), mettant ainsi en valeur toute la mesure de leur démesure…!

Le Théâtre Hyperbulle a mis en place, en marge de son activité d’ateliers autour des balinais, une exposition de masques et d’éléments de costumes.  Plus d’informations sur les balinais et sur le projet d’exposition, contactez-nous ! Vous pouvez également vous rendre sur ce lien.

Ne souhaitant pas dévoiler publiquement la richesse de cette collection, nous avons protégé cette page par mot de passe. Pour l’obtenir, merci de nous adresser une demande par mail : theatre [at] hyperbulle.fr

Tous les masques balinais (37 masques) sont listés, avec photos, en cliquant sur ce lien !

 

La Commedia dell’Arte

Lointains cousins des Balinais, la Commedia dell’Arte a traversé les siècles sans prendre une seule ride !

L’approche pédagogique est ici identique au travail des masques balinais.

Hyperbulle dénombre au total 8 masques de Commedia dell’arte (Arlequin, Brighella, Pantalon, le Docteur, le Capitaine…)

 

Les masques larvaires

Favoris des enfants, les masques larvaires sont des ovnis dans le monde du théâtre.

Conçus à des fins pédagogiques par Jacques Lecoq, leurs traits simplissimes, entre la bande dessinée et  et le clown, permettent la création de scènes atypiques, absurdes, surréalistes, inclassables…. Bref, une perle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>